PROFOND FOSSÉ

Ce manoir, qui remonte à 1410, est le plus ancien de la région ; c’était un fief relevant de Dorée à Parçay-sur-Vienne (voir cette commune) ; selon la charte 651 de 1435 du cartulaire de Noyers, le seigneur en était alors Jean Pelleteau, dit Caloche. Il appartint ensuite à la famille de la Jaille (voir Crouzilles) puis aux chanoines de la collégiale royale de Plessis-les-Tours et il fut vendu comme bien national en 1791 à Pierre le Breton du Nueil, « ci-devant trésorier de France à Chinon » ; il reste des éléments du 17ème siècle et deux murs de l’ancien pigeonnier, englobés dans une grange Il y avait là, dit-on, un grenier à sel. Des remaniements eurent lieu au milieu du 16ème siècle.

Profond Fossé (avril 2013)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis