Marchand ou Marchant

Jacques Honoré Marchant fut conseiller du roi, avocat en Parlement et Président en l’élection de Chinon. Après la Révolution, il fut  maire de Nouâtre de 1790 à 1794. Il avait épousé en 1762 Madeleine-Élisabeth Tourneporte (voir ci-après) et ils eurent sept fils, qui furent tous militaires, dont :

Honoré René Marchant (1764-1816) : voir ci-après.

Jean-Pierre Marchant (1767-1839), capitaine de frégate, chevalier de la Légion d’honneur et conseiller municipal de Nouâtre en 1822.

Augustin Benjamin Marchant (1780-1829), appelé Marchant de Lilet, capitaine de hussards et chevalier de la Légion d’honneur.

Balthazar Emmanuel Marchant (né en 1786), commissaire des guerres.

L’aîné, Honoré René Marchant, né à Nouâtre en 1764, devint intendant général de la Grande Armée et baron d’Empire en 1813 ; il avait épousé Marie Albertine de Laroche de la Ribellerie (Mettray) et prit le nom de Marchand de la Ribellerie ; c’était un ami de la famille Balzac, qui lui vendit leur maison de Tours en 1813. Il mourut à Paris en 1816 et fut enterré au Père Lachaise. Il avait émigré après la Révolution, ce qui valut des ennuis à son père !

Son fils aîné, Albert Marchand de la Ribellerie, sous-intendant militaire à Tours, fut le condisciple et l’ami d’Honoré de Balzac, qui lui dédicaça le Réquisitionnaire. En 1810, il échangea avec la commune de Nouâtre un terrain qui lui appartenait « chemin de Noyers » (aujourd’hui rue Guy de Nevers et Allée Romaine) pour qu’on y aménage un nouveau cimetière et il paya la clôture obligatoire ; ce nouveau cimetière fut utilisé à partir de 1816 et remplaça l’ancien cimetière qui était dans « le clos du bourg » (voir page 44). Il mourut en 1840 et fut enterré au Père Lachaise, comme son père (voir Lieux de Nouâtre).

Honoré René eut aussi une fille N. Marchand de la Ribellerie, qui épousa M. Chaulet et dont l’un des fils : Hector Albert Chaulet d’Outremont (1825-1884) fut évêque d’Agen et du Mans.

La famille Marchant habitait un hôtel particulier qui est devenu la mairie, avec un très grand jardin, où se trouvent l’école, la cantine, le centre de loisirs, etc.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis