Pagé Émile

Émile Pagé, fils de Stanislas Pagé, fut avec son frère Jules, interdit pour aliénation, le propriétaire de la Richardière (voir Lieux de Nouâtre), où des poteries et des moules gallo-romains furent trouvés ; une fille de ses filles, Denise Clotilde Marie Pagé, mourut en 1884, à l’âge de 17 ans et le docteur Ligault, maire des Ormes, avait épousé une de ses sœurs.

Il eut deux conflits avec la municipalité de Nouâtre : le premier vers 1880, au sujet de la fontaine Saint-Révérend, que la famille Pagé avait achetée vers 1830 à Modeste Devaulivert (voir ci-dessus) et où la municipalité, pensant être propriétaire du lieu, avait installé un lavoir communal. Le maire, Pierre-Étienne Duchesne (voir ci-dessus), se rendit compte que les Pagé étaient bien propriétaires de cette fontaine et tenta vainement de la faire déclarer d’utilité publique pour pouvoir les exproprier.

Le second conflit eut lieu vers 1884 à propos du chemin allant à l’ancien port de Nouâtre, à côté de la Richardière, qu’Émile Pagé estimait être un chemin privé, lui appartenant. Le maire argua du fait que Stanislas Pagé, qui était alors conseiller municipal, n’avait pas protesté lorsque cette voie avait été classée comme chemin rural ; Émile Pagé et son beau-frère, le docteur Ligault, voulurent voir le registre des délibérations ; le secrétaire de mairie, monsieur Viémont, également instituteur, refusa de quitter ses élèves ; des propos acerbes puis des insultes furent échangés ; finalement et bien qu’une enquête lui eût donné raison, « le docteur Ligault étant un homme hautain et arrogant », monsieur Viémont dut faire des excuses et la municipalité perdit ce chemin, qui fut fermé par une grille !

En 1898, le curé Armand Bernier voulut remplacer les vitraux du chœur et fit appel à la générosité de ses paroissiens ; ceux de gauche furent payés par Émile Pagé, qui, en toute modestie, se fit représenter sous les traits de Saint Léger, avec à ses côtés Sainte Clotilde ayant la figure de sa défunte fille.

Émile Pagé et sa fille (vitrail de l’église de Nouâtre)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis