Note 1 : La « boulite » était une petite ouverture vitrée, en général de forme ovale, qui était située au-dessus de l’évier en pierre et qui permettait d’observer l’extérieur.

Note 2 : Un édit de 1787 établit des assemblées municipales, ou municipalités, chargées spécialement de la répartition de l’impôt ; la municipalité de Nouâtre comprenait notamment le Prince de Rohan (seigneur), Louis Venault (curé) ; André René Deniau (syndic), Pierre-Émery Forest l’ancien. Celle de Noyers, l’abbé (seigneur), Richard Jacques (curé de Noyers), René Archambault, syndic, etc.

Note 3 : Après la Révolution de 1789, les communes remplacent les paroisses et les maires sont élus pour deux ans parmi les citoyens aisés. La constitution de 1794 met en place des municipalités cantonales où chaque commune élit un agent municipal (maire), qui participe à l’administration cantonale.

Note 4 : Brice Émile Jahan de Lestang (1814-1873) fut conseiller général et maire d’Orbigny (37460) où se trouve le château de Lestang ; il avait une propriété à Noyers, dont le fermier était Pierre Duchesne.

Note 5 ! L’écu d’or équivalait à 3 livres tournois (c’est-à-dire frappées à Tours) ; la livre tournois du 15ème siècle pouvant être estimée approximativement à 20 euros 2013, 15 000 écus valaient donc 900 000 €

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis