Clos du bourg

Des traces de construction gallo-romaine ont été vues par repérage aérien dans ce vaste espace vert situé entre les rues du clos du bourg, de Saint-Jean-du-bois (qui continue l’ancienne voie gallo-romaine) et du vieux lavoir. Un cimetière, appelé le « grand cimetière », y fut installé au 17ème siècle pour remplacer le « vieil cimetière », qui, comme de coutume, était près de l’église mais en 1810, à la demande de la famille Marchant qui souhaitait récupérer ce terrain, le cimetière du clos du bourg fut déplacé.

Gymnase du Clos du bourg (juillet 2013)

En effet, Albert Marchand de la Ribellerie (voir Gens de Nouâtre) donna à la commune un terrain qui lui appartenait « chemin de Noyers » (aujourd’hui rue Guy de Nevers puis Allée Romaine) pour qu’on y aménage un nouveau cimetière et il paya la clôture obligatoire ; ce nouveau cimetière fut utilisé à partir de 1816 et remplaça l’ancien cimetière du clos du bourg.

En 1936, cet endroit fut loué à l’Union sportive et gymnique de Nouâtre, présidée par Jacques Chazal (voir Gens de Nouâtre) pour qu’un terrain de jeu y soit aménagé ; pendant la seconde guerre mondiale, les allemands y installèrent des constructions pour héberger des soldats ; le bâtiment des douches servit encore longtemps de douches municipales puis fut transformé pour devenir la cantine municipale.

Le Clos du bourg (juillet 2013)

Par la suite, le terrain de jeu devint un stade de football et les anciens propriétaires du café du stade (actuellement n° 6, rue Saint-Jean-du-Bois) se souviennent encore des bagarres au cours desquelles les femmes n’étaient pas en reste.

On peut noter que le nom de la rue Saint-Jean-du-Bois résulte d’une confusion entre l’église Saint-Jean de Noyers et un lieu-dit nommé le Jean-du-bois, qui se trouvait dans ce quartier.

Le stade de foot fut déplacé, d’abord à Nardugeon puis Allée romaine et, sur cet endroit qui s’appelle maintenant L’espace Coluche, un gymnase intercommunal, qui a pris le nom de Marie-Amélie Le Fur (médaille d’or sur 100 m. aux jeux paraplégiques de Londres en 2012) a été construit en 2013.

4 ont commenté “4. Lieux de Nouâtre

  • a écrit le :

    Bonjour
    J’habite dans ‘une ancienne ferme appelée improprement La Ferme du temple’….vous serez tres bienvenue chez nous, l’ancien donjon est maintenant un peu plus visible…je serais interesse a savoir s’il y a un nom ancien de notre ferme…j’ai vue quelques part que le nom de la rue vers Noyers s’appelle ‘rue du Temple’
    Cordialement
    Roger Dawes
    0247653238

    Répondre
  • a écrit le :

    Non, je ne connais pas l’ancien nom de cette ferme, dont une partie a été construite sur l’ancien moulin banal de Nouâtre. Je ne connais pas non plus la « rue du Temple » ; il existe par contre la « rue du moulin du Temple » qui rappelle l’ancien moulin des Templiers, aujourd’hui ferme transformée en maison d’habitation située dans le prolongement de l’allée romaine.

    Répondre
  • C. NICOLAS a écrit le :

    Est-il possible de visiter l’église de Noyers ?

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis