Pierre du Faon et Templiers

La Pierre du Faon, qui est aujourd’hui un restaurant où l’on mange bien (Tél. 02 47 37 93 14), était au 15ème siècle, comme l’indique Jean du Fou (voir Gens de Nouâtre) un « hostel, entièrement fermé, vallé et circuité à grandes murailles (entouré d’un rempart et d’un fossé)  et ou soulait avoir (il y avait, selon la coutume) chapelles qui de présent sont démolies et ruinées par terre avecque la fuye (pigeonnier) assise au-dedans du dit circuit et droit de garenne ». Comme on le voit sur les photos ci-dessous, le lieu a bien changé !

La Pierre du Faon vers 1930
La Pierre du Faon aujourd’hui (2013)

Le nom « Pierre du Faon » n’a pas eu d’explication satisfaisante jusqu’à ce jour ; il se pourrait que « faon » soit une déformation de « fan » venant du latin « fanum » signifiant temple ; en effet ce même toponyme existe à Marcé-sur-Esves et des restes d’un temple y sont avérés ; par ailleurs, cet endroit est situé en haut du bourg et il est fort possible qu’il y ait eu un temple à l’époque gallo-romaine car les Templiers, qui s’implantaient très souvent à l’emplacement des anciens cultes païens, étaient, au 12ème siècle, installés près de là, d’où les noms, dans le quartier, de « rue des templiers » et de « rue de la commanderie ».

La Pierre du Faon par Henri Burin

L’ordre du Temple était un ordre religieux créé au début du 12ème siècle pour participer aux croisades et notamment défendre le Temple de Jérusalem. Pour assurer le financement de ses missions, l’ordre créa un réseau d’établissements religieux, appelés d’abord préceptories puis commanderies quand les biens des Templiers passèrent à l’ordre des Hospitaliers, après le procès et la condamnation de ces premiers en 1312.

Les Chapelle (2010)

Il y avait à Nouâtre une commanderie de Templiers qui ne fut réunie à l’importante commanderie de L’Île-Bouchard qu’après 1447 ; cette année-là en effet une déclaration d’héritage est faite au profit du commandeur de Nouâtre : Guillaume Hommereau et il semble bien que la commanderie soit encore indépendante à ce moment-là.

Ancien moulin du Temple (2009)

La commanderie se trouvait dans le centre du bourg et le commandeur avait droit de justice sur quelques maisons de ce bourg. Cette commanderie a été remplacée par une ancienne maison, appelée les Chapelles, dont l’entrée principale se trouve 6 rue des templiers.

Ancien moulin du Temple (2013)

Cette commanderie possédait aussi le moulin du temple à Nouâtre, un autre moulin à Balesmes (Descartes) et des biens à Draché (Tantan). Le moulin de Nouâtre se situait près de l’ancienne voie romaine, actuellement Allée romaine (voir ci-dessus) et des bâtiments gallo-romains y ont été repérés par des photographies aériennes ; il était alimenté par un petit cours d’eau se jetant dans le Réveillon tout proche ; il fut remplacé par une ferme, aujourd’hui restaurée.

4 ont commenté “4. Lieux de Nouâtre

  • a écrit le :

    Bonjour
    J’habite dans ‘une ancienne ferme appelée improprement La Ferme du temple’….vous serez tres bienvenue chez nous, l’ancien donjon est maintenant un peu plus visible…je serais interesse a savoir s’il y a un nom ancien de notre ferme…j’ai vue quelques part que le nom de la rue vers Noyers s’appelle ‘rue du Temple’
    Cordialement
    Roger Dawes
    0247653238

    Répondre
  • a écrit le :

    Non, je ne connais pas l’ancien nom de cette ferme, dont une partie a été construite sur l’ancien moulin banal de Nouâtre. Je ne connais pas non plus la « rue du Temple » ; il existe par contre la « rue du moulin du Temple » qui rappelle l’ancien moulin des Templiers, aujourd’hui ferme transformée en maison d’habitation située dans le prolongement de l’allée romaine.

    Répondre
  • C. NICOLAS a écrit le :

    Est-il possible de visiter l’église de Noyers ?

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis