Rue Louis Bailly

Cet ancien chemin vicinal n°8 de Nouâtre à la Rivaudière fut pendant longtemps la rue principale de Nouâtre, bien que selon le cadastre de 1827 seul le côté droit de la rue fût construit à cette époque et qu’on puisse encore y voir des chèvres au début du 20ème siècle. 

Rue Louis Bailly. Plan 19ème s.

On y trouve, à droite, en venant du carrefour des chaumes, le bureau de poste, qui occupe une partie d’une grande maison, qui fut la première mairie et la première l’école ; cette maison fut achetée par la municipalité à Stanislas Pagé en 1858 ; deux appartements viennent d’y être aménagés par la municipalité. 

Il y a ensuite la salle municipale, aujourd’hui salle Henri Burin, où l’on peut voir la reproduction de la fresque Saint-Révérend de l’église ; là fut la seconde mairie, construite entre 1860 et 1870.

 

Sur le côté gauche, au n°12, le café de la Poste, actuellement fermé, a remplacé l’hôtel Moïse Bouchet, qui était également pêcheur et concessionnaire du bac. Sa fille Marie Bouchet fut la première épouse de Ludovic Bouchet, maire de Nouâtre de 1925 à 1945.

 

Après l’église et l’ancien presbytère, qui vient d’être bellement restauré, il y eut au n° 8, un café-restaurant, au n° 6, une charcuterie et au n°4, une épicerie puis un marchand de vélos ; tous ces commerces sont maintenant des logements. 

Au n°2 enfin, on peut voir une capucine bien ouvragée, ornée des lettres INDG signifiant, soit Indiens Nés Du Génie, soit Indiens Notre Devoir Géométrie, inscription faite par un charpentier membre du Devoir de Liberté ; il y avait alors deux grands confréries de charpentiers : celle des compagnons du Devoir, fondée, selon la légende, par le Père Soubise et celle des compagnons du Devoir de Liberté, née d’une scission après la révocation de l’édit de Nantes mais faisant remonter leur origine au roi Salomon et réputés initiés par les Indiens en 560  ; la réunification fut faite en 1945.

N°2 (2010)
Inscription n°2 (2013)

4 ont commenté “4. Lieux de Nouâtre

  • a écrit le :

    Bonjour
    J’habite dans ‘une ancienne ferme appelée improprement La Ferme du temple’….vous serez tres bienvenue chez nous, l’ancien donjon est maintenant un peu plus visible…je serais interesse a savoir s’il y a un nom ancien de notre ferme…j’ai vue quelques part que le nom de la rue vers Noyers s’appelle ‘rue du Temple’
    Cordialement
    Roger Dawes
    0247653238

    Répondre
  • a écrit le :

    Non, je ne connais pas l’ancien nom de cette ferme, dont une partie a été construite sur l’ancien moulin banal de Nouâtre. Je ne connais pas non plus la « rue du Temple » ; il existe par contre la « rue du moulin du Temple » qui rappelle l’ancien moulin des Templiers, aujourd’hui ferme transformée en maison d’habitation située dans le prolongement de l’allée romaine.

    Répondre
  • C. NICOLAS a écrit le :

    Est-il possible de visiter l’église de Noyers ?

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis