Camp militaire

En 1917, une annexe du camp de prisonnier de Tours avait été installée à Nouâtre pour que les prisonniers allemands aillent travailler dans les fermes dont les hommes étaient à la guerre ; le commandant de cette annexe (dans une note se trouvant aux archives départementales) « rappelle une dernière fois que les P.G. (prisonniers de guerre) doivent être astreints aux mêmes horaires de travail que les civils ».

Après la guerre, ce camp devint un établissement militaire, d’abord affecté au génie puis au matériel et transmission (ECMT). Au début, les habitants et la municipalité de Nouâtre n’acceptèrent pas de gaîté de cœur la présence de ces militaires, dont beaucoup étaient d’origine indochinoise ou maghrébineet il y eut de nombreuses plaintes (aux archives départementales), le plus souvent pour dégradation des chemins par les véhicules mais aussi, parfois, pour tapage nocturne ou bris de lampes et même, une seule fois, pour des faits de violence.

Peu à peu, cependant les relations s’améliorèrent et progressivement beaucoup de militaires furent remplacés par des civils. Occupé par les allemands au cours de la seconde guerre mondiale, « l’établissement », comme on l’appelle encore, devint le plus gros employeur de la région, contribuant ainsi, d’une façon indéniable, au développement de la commune. C’est actuellement la 12ème BSMAT (base de soutien du matériel de l’armée de terre).

Entrée du camp militaire, occupé par les allemands (photo appartenant à Ph. G.)

4 ont commenté “4. Lieux de Nouâtre

  • a écrit le :

    Bonjour
    J’habite dans ‘une ancienne ferme appelée improprement La Ferme du temple’….vous serez tres bienvenue chez nous, l’ancien donjon est maintenant un peu plus visible…je serais interesse a savoir s’il y a un nom ancien de notre ferme…j’ai vue quelques part que le nom de la rue vers Noyers s’appelle ‘rue du Temple’
    Cordialement
    Roger Dawes
    0247653238

    Répondre
  • a écrit le :

    Non, je ne connais pas l’ancien nom de cette ferme, dont une partie a été construite sur l’ancien moulin banal de Nouâtre. Je ne connais pas non plus la « rue du Temple » ; il existe par contre la « rue du moulin du Temple » qui rappelle l’ancien moulin des Templiers, aujourd’hui ferme transformée en maison d’habitation située dans le prolongement de l’allée romaine.

    Répondre
  • C. NICOLAS a écrit le :

    Est-il possible de visiter l’église de Noyers ?

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis