Quand on quitte Chinon par le Sud, si, au lieu de prendre à gauche la D749 qui va vers L’Île-Bouchard, on prend à droite la D751 qui va vers Saumur, on passe aussi par plusieurs lieux cités par Rabelais et notamment  par le Pont de Clan.

La Chaussée 0909 pont de clan
Le Pont de Clan (2009)

 Ce pont se trouve sur l’ancienne voie romaine qui allait de Chinon à Saumur,  à La Chaussée (commune de Saint-Germain-sur-Vienne).

La Chaussée 0909 pont gallo-romain 02
Le Pont de La Chaussée (2009)

Peu après, le confluent de la Loire et de la Vienne a donné son nom au village de Candes (du gaulois condate = confluent) qui devint Candes-Saint-Martin en 1949. En effet Saint Martin y serait mort en 397 et la très belle collégiale (12ème siècle) porte son nom.

confluent Loire Vienne 03
Le confluent de la Vienne et de la Loire

 

La Collégiale Saint-Martin (2015)
La Collégiale Saint-Martin (2015)

Juste à côté de Candes, mais dans le département de Maine et Loire, le château de Montsoreau fut édifié au 15ème siècle par Jean II de Chambes, conseiller de Charles VII. Les deux villages se touchent entièrement, d’où la maxime (citée par Rabelais en 4-19) : « Entre Candes et Montsoreau n’y paîtra ni vache ni veau. »

 

Le château de Montsoreau (2015)
Le château de Montsoreau (2015)

Toute proche, l’abbaye de Fontevraud (fondée au 12ème siècle) avait la particularité de contenir un couvent d’hommes et un couvent de femmes mais d’être dirigé par une abbesse ; on y trouve les gisants de Henri II Plantagenêt, de son épouse Aliénor d’Aquitaine et de leur fils Richard Cœur de lion.

Fontevraud 0909b
Abbaye de Fontevraud (2009)

 

 

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis