La Devinière est vraisemblablement  la maison natale de François Rabelais et à coup sûr sa maison d’enfance ; elle est située à quelques kilomètres au sud de Chinon, sur la commune de Seuilly.

 La Devinière 00

La maison principale, du 15ème siècle, appartenait à son père : Antoine Rabelais, avocat au baillage de Chinon ; il y avait aussi des vignes, qui produisaient du (bon) vin blanc pineau (1-5 et 3-32) ainsi qu’une « saulaie » où Grandgousier et son épouse Gargamelle aiment festoyer (1-4) ; c’est là que, d’une façon bizarre, naît Gargantua (1-6).

La Devinière 01 

On dit que cette saulaie se serait trouvée entre le parking actuel de la Devinière et le carrefour de la D 324 (qui vient de Cinais) avec la D 24 (La Roche-Clermault-Seuilly), carrefour qui serait ce « grand Carroi », (1-25) où les fouaciers de Lerné rencontrent et se battent avec les bergers de Seuilly.

La Devinière 10 

Cette vaste propriété comprend aujourd’hui :

 La Devinière 02

Le musée

qui est ouvert toute l’année (sauf le 25 décembre et le 1er janvier)

Téléphone : 02 47 95 91 18. Courriel : museerabelais@cg37.fr

http://www.musee-rabelais.fr/

La Devinière 08 

Les caves

qui accueillent des expositions temporaires ; l’exposition de mai 2009 était intitulée  Voyage à l’intérieur d’un géant : Rabelais écrivain et médecin.

 La Devinière 03

Le pigeonnier (17ème siècle)

qui abrite une exposition permanente concernant Gargantua.

La Devinière 07 

La grande pièce du rez-de-chaussée de la maison principale (15ème siècle)

avec son vieil évier à écoulement extérieur et sa cheminée, qui contient une riche collection d’œuvres et de portraits de Rabelais (mais aucun n’est fiable car ils sont tous différents et postérieurs à la vie de Rabelais).

La Devinière 04 

Le premier étage, auquel on accède par un escalier extérieur, comprend :

  • une grande chambre avec un mobilier du 17ème siècle.

La Devinière 05

  • une petite chambre avec des graffitis dont l’un : 08 aprilis 1509 est attribué (sans preuve) à François Rabelais.

La Devinière 06 

Dans Gargantua (1-47) La Devinière est le château de Grangousier, qui possède aussi les « places-fortes » de Chavigny-en-vallée, Gravot et Quinquenais (Voir Au nord de Chinon). Le père de François Rabelais, qui avait lui aussi ces propriétés serait donc Grandgousier, son fils Gargantua étant Rabelais lui-même.

 La Devinière 06bis

 De la Devinière on voit bien l’abbaye de Seuilly et le château de Coudray-Montpensier, qui sont très proches (environ 1km pour l’abbaye).

 La Devinière 11

 Derrière la Devinière se trouve le village de Cinais (1-4, 25, 27, 45 ; 2-9 ; 3-20), qui existe depuis le 13ème siècle et qui était un fief de l’abbaye de Seuilly.

camp des romains 

Ce village culmine à 110 m. dans un endroit appelé le camp des romains qui passe pour avoir été un oppidum romain après avoir été occupé par les gaulois et les hommes du néolithique ; c’est peut-être ce « camp de Brûlevieille » où Gargantua fait enterrer une partie des morts de la guerre picrocholine (1-51).

La Devinière 09 

Sur la commune de Cinais se trouve aussi le hameau de Pontille (Voir Chinon) célèbre pour ses vaches et pour ses oies, hameau situé sur le GR3 qui est l’ancienne voie romaine allant de Chinon à Saumur.

Pontille 00

 

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis