Le bel aujourd’hui de Stéphane Mallarmé  a eu plusieurs prolongements :

En mars 2009 le défilé de mode chorégraphié par Jean-Christophe Paré ainsi que les divagations de Wilfride Piollet et Jean Guizerix ont été repris au très riche musée Mallarmé de Vulaines sur Seine.

defile-05defile-010defile-091

Faune, Nymphes et Dernière mode au musée Mallarmé

divagations-valvins-03divagations-valvins-08

Wilfride Piollet et Jean Guizerix au musée Mallarmé

divagations-valvins-0113divagations-valvins-012-laure-dauge

Olivia Lindon et Laure Daugé dans Divagations au musée Mallarmé

En octobre 2009 le défilé de mode chorégraphié par Jean-Christophe Paré a été repris, d’abord au Cuvier de Feydeau à Artigues-près-Bordeaux sous le titre Mallarmé et la dernière mode puis au Centre François Mauriac de Malagar sous le titre Le défilé de la dernière mode. Dans les deux cas, le défilé était accompagné d’une très intéressante conférence de Jean-Christophe Paré et d’une improvisation des élèves de l’école supérieure de danse de Marseille.

jc0910bimprovisation sous la lune

Cette improvisation a été particulièrement réussie à Malagar, grâce sans doute à la lune mais aussi grâce à l’accueil chaleureux de Jean-Claude Ragot, directeur du Centre François Mauriac.

Le 5 février 2010 la chorégraphie de Andy de Groat : La folie d’Igitur a été reprise au Centre National de la Danse de Pantin. Ce fut en fait une nouvelle version intégrant le film réalisé lors de la création de cette chorégraphie en février 2009 à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon.

Stéphanie Bargues

Martin Barré

AragoRn Boulanger

Camille Ollagnier

 

 

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis