Premiers séjours (1864-1866)

Stéphane Mallarmé a 22 ans lorsque, en juillet 1864, il vient pour la première fois à Avignon afin rendre visite à son ami Emmanuel des Essarts, alors professeur au lycée impérial d’Avignon, qu’il a connu en 1861 à Sens où Des Essarts enseignait. Lors de ce premier séjour, Il loge à l’hôtel d’Europe, situé place Crillon. Cet hôtel, qui occupe l’emplacement du jardin de la maison de Jean Cadard, médecin des enfants de Charles VI puis de Charles VII, fut ouvert en 1799 dans l’hôtel Amat de Graveson (18ème s.). C’était le meilleur hôtel d’Avignon et toutes les célébrités -dont Victor Hugo en 1839- y descendaient. À cette époque Mallarmé est professeur d’anglais au lycée impérial de Tournon sur Rhône (Ardèche). Voir Mallarmé à Tournon.

Jean Cadard dans le retable d’Enguerrand Quarton

En 1865 et en 1866 Mallarmé séjourne plusieurs fois à Avignon pour voir ses amis, (car, dès son premier séjour, des Essarts lui a fait rencontrer Théodore Aubanel et d’autres félibres), ou pour consulter le docteur homéopathe J.J. Béchet.

Maria Gerhard

Le 12 août 1866, Mallarmé écrit à sa femme, Maria Gerhard : « J’ai consulté hier le docteur Béchet qui a été fort aimable et très sérieux. Il m’a dit que je souffrais des nerfs mais que ma poitrine n’était pas attaquée, que je n’avais aucune crainte à avoir – et m’a donné une ordonnance que je ferai exécuter demain matin, encore de l’arsenic, je crois. »

Ancien hôtel du Louvre (2007)

Lors de ces séjours, il loge à l’hôtel du Louvre (ancienne commanderie des Templiers, rue Saint Agricol) dont le gérant est, à l’époque, le félibre Anselme Mathieu, quand son ami Théodore Aubanel ne peut pas l’héberger. (voir Mallarmé et les félibres)

Une personne a commenté “6- Mallarmé à Avignon (Vaucluse) 1867-1871

  • MERY LAURENT a écrit le :

    Avez-vous des informations sur un
    BUREAU DE TABAC que Marie Mallarmé aurait sollicité et
    obtenu à ARLES, à partir de 1869 ?
    Cette source de revenus complémentaires est mentionnée dans la « Correspondance » en onze volumes.

    Cordiales salutations.

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis