A la même époque Mery Laurent, qui entre temps a fait la connaissance (sans doute par l’intermédiaire de Mallarmé) de Manet dont elle est devenue la maîtresse et le modèle, s’installe dans un bel appartement au premier étage du 52 rue de Rome.

52 rue de Rome

Henri de Régnier a laissé, dans ses souvenirs, une description cet appartement de Méry (rue Rome) « où le mauvais goût de la fin du siècle s’étalait dans une profusion de passementeries et de pompons, de fourrures, de coussins, de tapis d’Orient, de poufs, de consoles dorées, de bibelots, Au mur, une tapisserie représente l’apothéose du premier Consul. Des satyres, peints au plafond, clignent de l’œil vers Mery qui reçoit, vêtue d’un ample déshabillé blanc. Et Marcel Proust se servira du décor de sa maison des talus pour l’intérieur de Mme Swann.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis