Arundhati Roy reçoit le prix PEN Pinter quelques semaines après la menace de poursuites

Arundati Roy a reçu le prix PEN Pinter, qui récompense les écrivains dont les œuvres témoignent d'un regard « sans faille et inébranlable » sur le monde. Roy, qui a été la première écrivaine indienne à remporter le Booker Prize en 1997, s'est dite « ravie » de remporter ce prix, déclarant : « J'aurais aimé qu'Harold Pinter soit avec nous aujourd'hui pour écrire sur la tournure presque incompréhensible que prend le monde. Puisqu'il ne l'est pas, certains d'entre nous doivent faire tout leur possible pour essayer de le remplacer.»

Le jury de cette année comprenait l'acteur Khalid Abdalla, l'écrivain Roger Robinson et la présidente du PEN anglais Ruth Borthwick. Abdalla a décrit les écrits de Roy comme « une étoile filante à travers les nombreuses crises et les ténèbres auxquelles notre monde a été confronté ».

Mais, à peine deux semaines avant de remporter le prix, les autorités indiennes ont approuvé les poursuites contre l'auteure pour des commentaires qu'elle avait tenus sur la région du Cachemire il y a 14 ans. La décision du 14 juin, qui s'inscrit dans le cadre d'un ensemble controversé de lois antiterroristes strictes, est contestée depuis son annonce. Plus de 200 militants, journalistes et universitaires indiens ont signé une lettre ouverte appelant au retrait de la décision.

Trouvez plus d’actualités et d’histoires intéressantes du monde du livre dans Rompre dans les livres.