La Fuye et le Bas Bray

La Fuye : belle demeure, du 18ème siècle, avec un pigeonnier carré au toit à lanternon et, sur la façade, un cadran solaire gravé et peint avec la devise « Hora ultima Deo » (la dernière heure appartient à Dieu).

p1080290
La fuye de La Fuye (sept. 2016)

Le Bas Bray : Il reste, de cet ancien manoir du 15ème siècle, une tour d’entrée, en ruines, et l’ancienne chapelle Notre-Dame, qui sert de clapier. À partir de 1750, cette chapelle fut desservie dans la collégiale Saint-Mexme de Chinon ; le chapelain en était alors François de Gourcy « clerc tonsuré du diocèse de La Rochelle ».

Le Bas Bray (sept. 2016)
Le Bas Bray (sept. 2016)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis