LES GRANDES RUES et LE CHÂTEAU

Avant d’arriver au château, on passe par le hameau des Grandes Rues, où il y a une ferme du 18ème siècle au n° 6 et un ancien séchoir à tabac au n° 7bis.

En dessous du château, au n° 8 de la rue du château, une ancienne maison, partiellement construite sur l’ancienne enceinte du château dont une partie est visible dans les caves, date du 16ème siècle. Le château date des 15ème et 16ème siècles. Il est composé d’un logis rectangulaire flanqué, à l’est, d’une tour d’escalier polygonale. A l’angle nord-ouest de ce logis, une tour carrée a été en partie arasée ; elle porte une échauguette en brique, ajoutée ultérieurement. Une aile a été adjointe au 19ème siècle.

Le château (photo André Montoux)

Le château possède un pigeonnier circulaire du 15ème siècle, avec un toit conique recouvert de tuiles plates, qui renferme environ 2000 boulins. Un aveu de 1523 rendu par Loys Aymar de Sazilly au seigneur de l’Île-Bouchard fait état d’un château-fort dont la construction pourrait remonter au 12ème siècle. Il ne reste plus trace des fortifications sauf dans les caves ; les douves ont été comblées peu avant la Révolution. Une chapelle en bon état est attestée au 18ème siècle mais il n’en subsiste rien aujourd’hui. A l’est, la basse-cour du château constitua elle-même un fief, attesté en 1502 mais existant probablement avant : le fief de la Cour de Sazilly (voir Histoire).

Après le château, si on prend, à gauche, la rue du Plaisir, on trouve, au n° 12, une ferme, dont le logis principal a été construit au 15ème siècle,  a été prolongé à l’est en 1656 par un second logis (date portée).

12 rue du plaisir (juin 2013)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis